mardi 21 avril 2015

Featured in Made Now Magazine



Ce n’est pas sans fierté et enthousiasme que j’écris cet article pour vous faire part de ma première collaboration avec un magazine, Made Now Magazine
Créé en 2012 aux Îles Canaris par trois personnes dont Rubén González (qui en est son directeur artistique), le magazine tient son nom original d’une idée qui représente « quelque chose fait par nous-mêmes ». Seulement disponible sur internet et décliné en deux langues, l’espagnol et l’anglais, Made Now Magazine se veut guidé par la passion commune de ses créateurs, la mode et l’art, à laquelle se mêlent les envies de partager, rencontrer et collaborer avec des gens de différents milieux, de différentes cultures et de différents pays tout autour du monde !
Ce qui m’a séduit et motivé à participer au dixième numéro du magazine sur le thème de l’architecture, c’est son authenticité, sa qualité et sa personnalité. Au détour d’une conversation Rubén me confit d’ailleurs une petite anecdote lors de la préparation du cinquième numéro : alors que l’équipe était en plein photoshoot sur la plage, le temps s’est couvert et la pluie a commencé à tomber, mouillant absolument tout. Il a alors fallu qu’ils improvisent un toit pour protéger le matériel et continuer le photoshoot. Quelque chose fait par nous-mêmes jusqu’au bout !


C’est donc sur Made Now que vous pourrez découvrir le numéro 10 ainsi que mon apparition qui comprend des photos et une interview des pages 24 à 27 !

dimanche 19 avril 2015

Vuitton, I love you








Sandro's bomber, Cos' tee-shirt, Zara's jean, New Balance's sneakers, Louis Vuitton's bag, Ray Ban's sunglasses and Labonal's socks 


Mes lecteurs les plus fidèles (si si, je sais que vous existez !) savent que j’aime relier mes articles entre eux, avoir une sorte de fil conducteur. 
Aujourd’hui, c’est avec ce sac à dos Louis Vuitton (faisant référence à l’article L’affaire est dans le sac) et avec ces New Balance M574 (faisant référence au match Derby vs Sneaker) que je fais un lien.
Je voue un véritable amour pour Louis Vuitton depuis le moment où je me suis sérieusement intéressé à la mode et au luxe. Que ce soit la maroquinerie ou le prêt-à-porter, j’étais littéralement sous le charme du travail de Marc Jacobs lorsqu’il officiait pour cette Maison et je le suis toujours autant depuis que Nicolas Ghesquière en a repris les codes pour la ligne féminine et Kim Jones pour la ligne masculine. Vrai de vrai (je déteste et ne vois absolument pas l’intérêt des contrefaçons), ce Bébé Louis (comme je le surnommais) n’est malheureusement pas miens mais seulement le prêt d’une amie, Yasmina, du blog Don’t Kill My Trend
Faites-moi confiance, je vous le promets, ces New Balance sont elles aussi authentiques et sont également les miennes, pour de vrai ! Ça fait environ deux ans que je voulais m’offrir une de ces paires mais, j’imagine que vous savez ce que c’est, on oublie, on achète autre chose et puis ça ne se fait jamais. Alors l’autre jour, quand je suis passé chez Foot Locker et que je les ai vues me faire de l’oeil, je n’ai pas hésité et je les ai prises et au final, je crois que je n’ai jamais eu une paire de chaussures aussi confortable !

dimanche 12 avril 2015

Walk with Marley







Zara's jacket, Camaieu's t-shirt, Levis' tank top, Zara's pant, Camper's shoes and Ray Ban's sunglasses

Aujourd’hui je ne marche pas comme Rihanna mais avec Marley, mon -bébé- boxer qui fêtera ses 4 ans le mois prochain (save the date). Langue constamment tirée, je soupçonne Marley d’être un grand fan et admirateur de Miley Cyrus… Affaire à suivre, je vous tiendrai au courant, promis !
Avec les yeux de lynx que je suis sûr que vous possédez, vous avez très certainement reconnu la veste de la partie III et le t-shirt en résille de la partie IV (que je porte cette fois-ci par-dessus un débardeur blanc Levis) de la série d’articles From Girls to Boys.

dimanche 5 avril 2015

Louis XIV








3 Suisses collection's jacket, Lacoste's polo, Zara's jean, Minelli's moccasin and Zara's bag


Ok, ne me demandez pas pourquoi mais ces mocassins de chez Minelli que j’ai acheté il y a presque deux ans maintenant et que j’ai dû porter deux ou trois fois à tout cassé depuis me font penser aux souliers de Louis XIV. 
Pour être honnête, je crois que le fait que Rihanna devienne la première égérie noire de Dior avec le projet Secret Garden et que la vidéo ait été tournée au légendaire Château de Versailles mais également qu’elle chante un petit « Louis 13 » au début du premier couplet de sa dernière chanson Bitch Better Have My Money a refait sortir mon côté totalement fan de ce roi. Je me rappelle avoir commencé à être fasciné par Louis XIV lors de mes premiers cours d’histoire à l’école primaire, rêvant même d’avoir le fameux et magnifique manteau bleu, tenue de cérémonie, avec les fleurs de lys, emblème de la royauté française.
It’s always about Riri. 

jeudi 2 avril 2015

L'affaire est dans le sac



Petit ou grand, à poignet,  à bandoulière ou à dos, le sac est un article indispensable d’un outfit (oui, même pour nous messieurs ! On a également des affaires à transporter pour l’école, le travail ou d’éventuelles sorties. Les dames n’en ont pas le monopole). Plus catégorisé comme étant un accessoire qu’un vêtement, il est donc important que le sac, qu’importe son style, soit une belle pièce pour sublimer au mieux votre tenue, ne la rendant pas cheap. 
Petit tour d'horizon des différents styles de sac…


Le sac à dos 

On a tous eu un sac à dos. Ce fameux sac qui est sans doute un indispensable de la pré et de l’adolescence. En grandissant, il faut oublier ces modèles qu’on été pourtant très contents d’avoir sur le dos pour des modèles plus adultes, tendances et stylés. La tendance du streetwear a très probablement ramené le sac à dos sur nos épaules, fleurissant également chez des Maisons de luxe. Rock, aux allures d’aventurier ou tout simplement revisité de façon plus moderne, le sac à dos d’aujourd’hui, on le préfère dans des matières comme le cuir, en motif comme le camouflage ou dans une couleur flashy.
Depuis son arrivée (retour) chez Saint Laurent Paris (qu’il a lui-même rebaptisé), Hedi Slimane rend toutes ses lettres de noblesse à cette Maison emblématique de la couture française en apportant sa touche rock, créant ainsi des sacs à dos absolument sublimes. Dans une version aventurière à motif camouflage ou dans sa version la plus commune en toile de nylon et cuir, on craque carrément. 
Mêmes formats mais autre Maison tout aussi prestigieuse, c’est chez Louis Vuitton que l’on peut retrouver un sac à dos aventurier en cuir avec son très célèbre monogramme ou dans une version plus discrète mais pas moins moderne.


Très beau mais néanmoins pas à la portée de toutes les bourses, il existe malgré tout de nombreux modèles beaucoup plus accessibles reprenant les mêmes codes sur Menlook (qui propose un large choix d’articles de nombreuses marques à prix intéressants), Asos ou encore Go Sport





Les sacs à bandoulière et/ou à poignet

Autre(s) modèle(s) incontournable(s) pour l’homme, plus mature, adulte et élégant (quoi que), le sac à bandoulière et/ou à poignet (oui, certaines créations ne sauraient se définir totalement en ayant les deux) a également une place importante dans le dressing masculin. 
Beaucoup plus classique que son frère le sac à dos et bien plus vu dans le milieu du travail, il est donc important de pouvoir se singulariser un maximum en optant pour le meilleur sac. La qualité est l’atout majeur mais la colorie peut également changer un modèle classique.
Ted Barker, créateur anglais, a tout compris : des sacs classiques, à l’élégance british mais rendus originaux et beaux par l’assemblage de trois couleurs (pour la plupart du temps), créant également parfois des pochettes aux motifs exotiques. 
Autre marque qui s’illustre dans la maroquinerie mais dont on ne connaît que trop peu sa gamme porte-documents, MCM, comme avec ce modèle noir élégant totalement en cuir, rehaussé d’empiècements colorés et à imprimés donnant ce côté moderne. 
Ted Barker, LEEMER, 305 € ⎜Ted BarkerJungle, 195€ ⎜ Ted BarkerHARLEMM, 285 €